Bernard Palissy

Bernard Palissy, né au lieu-dit Saint-Avit près de Lacapelle-Biron vers 1510 et mort à Paris en 1589 ou 1590, est un potier, émailleur, peintre, verrier, écrivain et savant français.


Catégories :

Personnalité de la Renaissance - Céramiste - Personnalité protestante - Naissance en 1510 - Date de décès inconnue (XVIe siècle)

Recherche sur Google Images :


Source image : vam.ac.uk
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Présente l'exposition de céramique ancienne et contemporaine, informations pratiques. Lacapelle-Biron, Lot-et-Garonne (47). (source : cc-dufumelois)
  • Céramiste français (Agen, 1510 ?- Paris, 1590). Protégé dans ses débuts à Saintes par le connétable de Montmorency, il travailla ensuite pour la famille... (source : louvre)
  • Musée Bernard Palissy - 47150 Lacapelle Biron : découvrez ce lieu à travers des photos, la programmation des événements, des critiques et avis sur Musée... (source : evene)

Bernard Palissy, né au lieu-dit Saint-Avit près de Lacapelle-Biron (Lot-et-Garonne) vers 1510 et mort à Paris en 1589 ou 1590, est un potier, émailleur, peintre, verrier, écrivain et savant français. Il appartient à l'École française de la Renaissance.

Plat rustique aux reptiles et écrevisses, Bernard Palissy, 1550
Bernard Palissy

Bernard Palissy, l'homme

Cruche, 1580-1600, Suiveur de Bernard Palissy - Victoria & Albert Museum no. 7178-1860.
Cette spectaculaire pièce fut acquise par le musée en 1860, au moment où l'enthousiasme pour l'artiste atteignait des sommets.

Bernard Palissy, artiste

Ses pièces les plus connues sont cependant les vases, statuettes, bassins, plats, ustensiles divers auxquels il attribue le terme de rustiques figulines. Ces céramiques à décors naturalistes en relief incluent des fruits, des feuilles ou des reptiles. Elles sont la réponse de Palissy au goût des grottes importé d'Italie vers le milieu du XVIe siècle.

Œuvres

Bassin "Rustique", musée du Louvre, Paris

Grande production de faïences émaillées avec des décors de : «plantes, fruits, petits animaux…»

Œuvres visibles au Musée du Louvre

Vaisselles
Sculptures (de 1580 env. )

Bernard Palissy, homme de science

Tout au long de ces persécutions, il subsistera grâce à son activité d'arpenteur-géomètre. Il effectuera surtout le relevé des marais salants de Saintonge en 1543.

Œuvres

Bernard Palissy, et la postérité

Plat de poissons par Auguste Chauvigné (1829-1904), Tours (France), Faïence émaillée. Musée des arts décoratifs de Paris.

Sa vie géniale et tumultueuse est à l'origine d'un véritable «mythe palisséen». Les Lumières et les révolutionnaires verront en lui le type même «du génie persécuté par l'Église».

Si Palissy est mentionné dans de nombreux documents du XVIe siècle, aucun de ses confrères, scientifiques et artisans, n'a formulé un quelconque avis sur son travail. Pourtant, sa légende naît presque dès sa disparition. Celle-ci est dramatisée par des chroniqueurs contemporains aussi éminents qu'Agrippa d'Aubigné 1552-1630.

Au XVIIe siècle, Palissy est connu comme le «paysan du Saintonge» et ses connaissances en hydrologie ou en agriculture semblent surpasser celles des savants de l'époque. Ses écrits sont cependant censurés. Il faut attendre le XVIIIe siècle pour les voir réédités. Loin de faiblir, cet engouement va en augmentant. Ainsi, en 1777, Barthélemy Faujas de Saint-Fond, 1741- 1819, géologue et vulcanologue français, publia : les «Œuvres de Bernard Palissy, revues sur les exemplaires de la Bibliothèque du Roi».

Au XIXe siècle, il inspire à Balzac la figure de Balthazar Claës dans La Recherche de l'absolu. Le XIXe siècle donne à Palissy, une dimension imposante et amorce même l'apparition d'un véritable culte. Son art connait un prodigieux regain d'intérêt à travers ses imitateurs (Charles Avisseau et Auguste Chauvigné (1829-1904) à Tours, Georges Pull à Paris, Alfred Renoleau à Angoulême …) et par l'intérêt des grands collectionneurs.

Le moindre fragment de poterie vernissée retrouvé quelque part en France lui est aussitôt attribué. Ces attributions abusives sont remises en cause par la critique contemporaine. Aussi l'ensemble des objets appartenant à l'atelier parisien de Palissy ont-ils été déposés en 1987 au Musée national de la Renaissance, au château d'Écouen, afin qu'un inventaire complet en soit établi avant leur présentation au public dans une des salles du château.

Au XXe siècle, le «style Palissy» s'adapte même, à partir de 1920, aux tendances contemporaines : Art nouveau et Arts déco.

Musées

Notes

  1. Louis AudiatBernard Palissy
  2. La révolte des Pitauds contre la gabelle amène le connétable Anne de Montmorency (1492-1567) à intervenir en Saintonge en 1548. Source : Nouvelles de la Cause, n° 462, avril-mai-juin 2010, article rédigé par le pasteur Paul Lienhardt
  3. Bernard Palissy : étude sur sa vie et ses travaux
  4. Bernard Palissy :Les œuvres de Bernard Palissy. Publiés selon les textes originaux. > page XV
  5. Bernard Palissy : étude sur sa vie et ses travaux page 350

Bibliographie

Bibliographie moderne

Bibliographie ancienne

Catalogues d'exposition

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : palissy - bernard - musée - paris - art - rustique - œuvres - vie - céramiques - saint - plat - 1580 - grotte - terre - national - château - lieu - savant - renaissance - saintes - émail - partir - connétable - montmorency - contre - écouen - prison - louis - histoire - louvre -


Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Palissy.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu