Céramique impressionniste

Le terme de céramique impressionniste sert à désigner surtout les productions céramiques de la commune de Montigny-sur-Loing, au sud de Fontainebleau, en région Ile-de-France.


Catégories :

Céramique - Courant de la céramique contemporaine

Recherche sur Google Images :


Source image : museologique.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La céramique impressionniste ou la transposition des techniques picturales à ... Laissés aux peintres, le choix et la réalisation des décors qui ornent les ... (source : boutiquesdemusees)

Le terme de céramique impressionniste sert à désigner surtout les productions céramiques de la commune de Montigny-sur-Loing, au sud de Fontainebleau, en région Ile-de-France.
Ces céramiques, décorées à la barbotine colorée, furent produites de 1872 jusqu'au début des années 1920.

Vase à décor de barbotine de la Manufacture Eugène Schopin, XIXe siècle

Historique

Au tournant des XIXe siècle et XXe siècles, les villages de Montigny-sur-Loing et de Marlotte sont les lieux de séjour de nombreux peintres comme Jean-Baptiste Corot, Eugène Thirion (1839-1910), Adrien Schulz (1851-1931), Numa Gillet (1868-1940) et Lucien Cahen-Michel (1888-1980), tous attirés par la qualité des paysages et de la lumière.

Quand Eugène Schopin fonde en 1872 une fabrique de céramique, il participe avec ces peintres pour créer une gamme de modèles inspirés de l'impressionnisme et décorés suivant les nouvelles exigences du public.

Plusieurs fabriques de céramiques se développeront autour de ce courant impressionniste. Les plus renommées, comme celle de Georges Delvaux (1834-1909), d'Albert Boué (1862-1918) et Charles Alphonse Petit (1862-1927), produiront jusqu'en 1922. D'autres manufactures, comme celle de Théodore Lefront à Fontainebleau, participeront avec les artistes et céramistes de Montigny.
Simultanément, l'atelier parisien d'Auteuil, laboratoire expérimental de la manufacture Haviland de Limoges, dirigé par le graveur Félix Bracquemond, produit, de 1872 à 1881, des faïences décorées à la barbotine par des peintres issus des cercles impressionnistes.

Emile Mousseux se consacrera de son côté au grès. Une plaque apposée sur la mairie de Bourron Marlotte lui rend hommage.

La technique

Le style impressionniste est directement lié à la technique de la barbotine. Cette technique utilise un engobe, pâte délayée et teintée aux oxydes, mise au point au milieu du XIXe siècle par la Manufacture de Sèvres pour décorer la porcelaine.

Très répandue dans le dernier quart du XIXe siècle après avoir été adaptée à la faïence par Ernest Chaplet, cette technique autorise des décors particulièrement élaborés. Elle exige par contre une exécution sans retouche pour des pièces uniques. L'exubérance des décors obtenus impose en outre des formes de pièces assez épurées. [1]

Les décors

Les décors sont des thèmes floraux récurrents, anémones, pavots ou roses trémières, posés en une touche épaisse et libre inspirée de l'impressionnisme. Ce style ne résistera pas cependant au nouvel engouement pour l'art nouveau, ses formes fluides et ses glaçures irisées.

Notes

  1. source : Béatrice Brengues, Compte rendu sur l'ouvrage de Pierre-Olivier Fanica et Gérard Boué.

Bibliographie

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : céramique - impressionniste - décor - montigny - barbotine - manufacture - technique - loing - 1872 - eugène - xixe - siècles - peintres - boué - fontainebleau - décorées - schopin - marlotte - fabrique - impressionnisme -


Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9ramique_impressionniste.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu