Daniel de Montmollin

Daniel de Montmollin, né en 1921 à Saint-Aubin et connu aussi sous le patronyme de Frère Daniel, est un céramiste suisse.


Catégories :

Artiste suisse - Céramiste - Courant de la céramique contemporaine - Céramique - Noblesse suisse - Naissance en 1921 - Personnalité neuchâteloise - Naissance dans le canton de Neuchâtel - Taizé

Recherche sur Google Images :


Source image : passion-ceramique.blogspot.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Potier. Bibliographie. Livres dont Daniel de Montmollin est l'auteur : Le saut de la carpe... Daniel De Montmollin "La Revue De La Céramique Et Du Verre"... (source : librairiedialogues)
  • Librairie - Livres Editions Revue de la céramique et du verre Guide des céramistes... Un groupe de travail, réuni autour de frère Daniel de Montmollin, est ... (source : wcc-bf)
  • Auteur : Montmollin, Daniel De; Editeur : La Revue De La Céramique Et Du Verre... Un groupe de travail, réuni autour du frère Daniel de Montmollin, est ... (source : priceminister)

Daniel de Montmollin, né en 1921 à Saint-Aubin (canton de Neufchâtel) et connu aussi sous le patronyme de Frère Daniel, est un céramiste suisse.

Biographie

Après des études de théologie, Daniel de Montmollin participe à la fondation de la communauté de Taizé, en Bourgogne, qu'il rejoint en 1942. Après avoir consacré ses premières années dans la communauté œcuménique à la maçonnerie ainsi qu'à la cuisine, il découvre par hasard la poterie aux côtés d'Alexandre Kostanda et s'initie au tournage, en 1949 à Cluny. À partir des années 1950, il introduit cette activité à Taizé.
Sa rencontre en 1952 avec le céramiste suisse Philippe Lambercy lui permet d'approfondir l'art des émaux. À partir de 1956, il abandonne la faïence pour le grès car Antoine de Vinck lui a montré sa traduction du Potter's Book de Bernard Leach.

Il expose en France et dans le monde depuis 1957 et surtout dans la galerie Artisanat et Réalité de Jeanine Sauvaire. À l'automne 2009, il donne à voir de nouvelles créations à la galerie Compagnie de la Chine et des Indes faites particulièrement à cette occasion.

Daniel de Montmollin est réputé pour sa maîtrise du tournage du grès et en particulier pour ses recherches d'une grande rigueur scientifique sur l'émaillage. Ses émaux sont surtout à base de cendres végétales, qui concentrent les minéraux puisés dans le sol par les plantes : cendre de bois enrichi d'oxyde de cobalt pour les bleus, cendres de haies de la Bresse pour le blanc brillant et quelquefois de roches locales recueillies autour de Taizé. Il est actuellement l'un des plus grands spécialistes des émaux à base de cendre de végétaux.

Les céramiques de Daniel de Montmollin sont habituellement discrètement signées d'un tampon en creux D. Taizé. Outre ses productions de grès émaillés, il est aussi l'auteur de divers ouvrages sur la poterie et les arts du feu.

Ecrits

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : céramiques - daniel - revue - verre - montmollin - taizé - isbn - 908988 - émaux - cendres - grès - communauté - 2009 - céramiste - suisse - poterie - tournage - partir - art - galerie -


Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_de_Montmollin.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu