François Louis Dorez

François Louis Dorez est un chef d'entreprise français, né en 1700 à La Loupe et fondateur en 1735 d'une faïencerie à Valenciennes où il est mort en 1739.


Catégories :

Naissance en Orléanais - Naissance en 1700 - Décès en 1739 - Valenciennes - Faïence - Céramique - Chef d'entreprise

Recherche sur Google Images :


Source image : fr.wikipedia.org
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • François Louis Dorez, (1700-1739), faïencier à Valenciennes, 2 e enfant de Barthélémy Dorez, époux de Marie Christine Deleau, ; Léon Dorez, (1864-1922), ... (source : dictionnaire.sensagent)
  • DORE (LE) Anne Louise, DORE (LE) Pierre Marie EOUZAN Françoise Marie, ° 1874 Binic, Binic... DORE (LE) François - Louis -Mari, DORE (LE) Mathurin... (source : archives.cg22)
François Louis Dorez
Naissance 1700
La Loupe
Décès 1739
Valenciennes
Nationalité Drapeau : France France
Profession (s) Faïencier
Formation chez son père
Famille époux de Marie Christine Deleau

François Louis Dorez est un chef d'entreprise français, né en 1700 à La Loupe (actuel département d'Eure-et-Loir) et fondateur en 1735 d'une faïencerie à Valenciennes où il est mort en 1739.

Biographie

Deuxième enfant de Barthélémy Dorez et de son épouse Marie-Françoise Chevalier, François Louis Dorez voit le jour en 1700 à La Loupe, en Orléanais, comme son frère aîné René Barthélémy Dorez.

Son père, ayant été appelé contrôleur des poudres de Flandre en 1709 et résidant au Moulin de Brébières, avait obtenu en 1710 l'autorisation de s'installer comme faïencier porcelainier à Lille avec son neveu Pierre Pélissier. Sa sœur Françoise est devenue associée en 1719, après le départ de Pélissier. Appelé en 1720 salpêtrier du roi pour la Flandre, Barthélémy confie sa manufacture à ses trois fils : René Barthélémy Dorez, François Louis Dorez et Martin Claude Dorez.

Après cette première expérience, François Louis décide de fonder sa propre manufacture et va s'installer à Valenciennes. Les comptes de la ville indiquent que son terme est échu pour deux années à Noël 1737 et qu'il doit la somme de 1200 livres pour le loyer de la maison où est établie sa manufacture, somme que subventionne la ville. En date du 23 février 1739, la subvention est reconduite pour trois ans. Après sa mort dans le courant de la même année, sa veuve, Marie Christine Deleau, continuera à percevoir cette aide pour les années 1740 et 1741.

Œuvres

Marques

Peut-être un D, ou un L avec un D posé sur la patte du L.

Musées et monuments

Voir aussi

Bibliographie

Notes et références

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : dorez - valenciennes - françois - louis - manufacture - barthélémy - 1700 - loupe - 1739 - marie - faïence - porcelaine - faïencier - chez - père - christine - deleau - mort - françoise - rené -


Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Louis_Dorez.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu