Jules Paul Loebnitz

Jules Paul Lœbnitz né à Paris le 5 août 1836 et décédé dans cette même ville le 20 octobre 1895, est un céramiste et faïencier français.


Catégories :

Chef d'entreprise - Céramiste - Naissance en 1836 - Décès en 1895 - Personnalité enterrée au cimetière du Père-Lachaise (division 82) - Fabricant de céramique - Céramique

Recherche sur Google Images :


Source image : appl-lachaise.net
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Jules Paul Loëbnitz voit le jour le 5 août 1836. Céramiste et faïencier de grand renom, il exposa à l'exposition universelle de 1878 et 1889... (source : encyclo.voila)
  • ... Jules Paul Loëbnitz voit le jour le 5 août 1836. Céramiste et faïencier de grand renom, il exposa à l'exposition universelle de 1878 et 1889... (source : appl-lachaise)
  • Restauration d'un décor architectural de la faïencerie Lœbnitz. Jules - Paul Lœbnitz. En 1857, Jules - Paul Lœbnitz reprend la manufacture de faïence fondée en ... (source : musees-haute-normandie)

Jules Paul Lœbnitz né à Paris le 5 août 1836 et décédé dans cette même ville le 20 octobre 1895, est un céramiste et faïencier français.

Jules Paul Loebnitz La peinture, La musique, 1889, d'après A. J
llar, Musée de la céramique de Rouen.
Jules Paul Lœbnitz La peinture, La musique, 1889, selon A. J. Allar, Musée de la céramique de Rouen.
Panneau de faïence émaillée par Jules-Paul Lœbnitz (Paris 1836 - Paris 1895), Les Fleurs (1894), selon un dessin de Jules Blanchard. Musée de la céramique de Rouen


Biographie

Propriétaire d'une manufacture de faïence qui produit des poêles et des plaques de cheminées, Jules Paul Lœbnitz se lance à partir de 1860 dans la céramique architecturale. À l'Exposition universelle de 1878 il remporte une médaille d'or pour une façade de 12 mètres de haut entièrement en terre cuite et faïence : La Porte des Beaux-arts. Il décorera ensuite entre autres la Gare du Champ de Mars - Tour Eiffel, la Gare du Havre, l'Opéra de Monte-Carlo.

Jules Paul Lœbnitz s'éteint à Paris en 1895.

Malgré la reconnaissance de la qualité de sa production, la faïencerie Lœbnitz peine à passer à l'ère de la mécanisation et devra fermer ses portes en 1935.

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : jules - lœbnitz - paul - paris - 1895 - céramique - faïence - 1836 - selon - musée - rouen - biographie - porte - gare - site -


Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Jules_Paul_Loebnitz.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu