Lima

Lima est la principale ville et la capitale du Pérou. Elle est localisée sur la côte centrale du pays, sur les rives de l'océan Pacifique dans la Région de Lima.


Catégories :

Mégapole - Lima - Patrimoine mondial au Pérou - Capitale d'Amérique du Sud

Recherche sur Google Images :


Source image : qoyllur-tours.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Lima est la capitale. Voir Lima sur une carte... Voyages à Lima, Pérou : réservez votre séjour... Autres villes Autre (s) ville (s) de ce pays (Pérou)... (source : horlogeparlante)
  • ... Lima est la capitale et la principale ville du Pérou. Elle se situe sur la côte Est , au centre du pays et au bord de l'océan Pacifique.... (source : wikio)
  • ... Ils ont fait le Pérou comme région principale de l'Amérique latine... Lima est restée une petite ville pendant presque 400 années.... (source : infoperu)
Lima
Blason de Lima
Héraldique
Drapeau de Lima
Drapeau

Haut : Plaza mayor, Milieu : Panorama de Lima, Bas : Palais de justice, Place San Martín.
Haut : Plaza mayor, Milieu : Panorama de Lima, Bas : Palais de justice, Place San Martín.
Administration
Pays Drapeau : Pérou Pérou
Maire Luis Castañeda Lossio
Région Lima
Province Lima
Géographie
Coordonnées 12° 02′ 36″ Sud
       77° 01′ 42″ Ouest
/ -12.043333, -77.028333
Altitude 80 m
Superficie 267 230 ha = 2 672, 3 km2
Démographie
Population 10 063 144 hab. (2009)
Densité 13 090 hab. /km²
Divers
Gentilé - Liménien (ne) en français
- Limeño (a) en espagnol
Localisation
Peru location map.svg
City locator 14.svg
Lima
Internet
Site de la ville http ://www. munlima. gob. pe/

Lima est la principale ville et la capitale du Pérou. Elle est localisée sur la côte centrale du pays, sur les rives de l'océan Pacifique dans la Région de Lima. Elle fut fondée par Francisco Pizarro le 8 septembre 1535.

Les quartiers les plus célèbres de Lima sont Miraflores, San Isidro, et Barranco. Les autres quartiers entre autres sont : Chorrillos, Magdalena del Mar, San Borja, Santiago de Surco, La Victoria, Ate Vitarte, San Juan de Miraflores, Pueblo Libre, Lince et Jésus María.

Son port maritime se nomme Callao (une municipalité indépendante de la capitale) et Lima est alimentée par l'Aéroport international Jorge Chávez.

Les habitant (e) s sont les liménien (ne) s (Limeño (a) s en espagnol).

Étymologie

Géographie

Site

La ville comprend les vallées des rivières Chillón, Rímac et Lurín. Avec une superficie de 2 664, 67 km², Lima est reconnue comme étant la ville la plus étendue sur un désert, avant Le Caire. La ville de Lima est aussi entourée de montagnes, au pied de la cordillère des Andes, qui font que la vapeur d'eau de mer est concentrée dans l'atmosphère de la ville.

Lima vu par le satellite Spot

Urbanisme

Le centre historique de la ville correspond à un centre géographique de l'agglomération. Au XIXe siècle, les murailles de la ville ont été démolies, et les classes supérieures ont progressivement quitté le centre historique pour aller de plus en plus au sud, jusqu'à intégrer les stations balnéaires de Miraflores et de Barranco.

À partir des années 50, l'exode rural et la croissance de la population locale ont fait exploser les limites de la ville. En 2003, avec l'arrivée du maire Castañeda Lossio, une nouvelle division officieuse de Lima a été établie. D'un côté, le Lima Moderne comprend les quartiers d'un centre de la ville hypertrophié, qui comprend le centre historique, et l'ensemble des quartiers localisés au sud du Rimac fabriqués jusqu'aux années 80, comme les quartiers de San Isidro ou Miraflores, mais aussi les expansions de quartiers résidentiels pavillonnaires comme Santiago de Surco ou San Borja. Par la suite, les trois «cônes» de peuplement issus de l'exode rural, Lima Norte, Lima Sur et Lima Este. Ces dernières années, la croissance économique du gouvernement Toledo a permis un progrès du niveau de vie dans ces quartiers périphériques, et on assiste actuellement à un boom commercial à travers l'implantation de grands Shoppings Centers dans des quartiers qui, il y a 10 ans, étaient toujours uniquement des bidonvilles. Cependant, au Nord, à l'Est et au Sud de la ville, de nouveaux quartiers de fortune voient le jour chaque année.

La capitale du Pérou est l'une des métropoles les plus polluées d'Amérique latine. Ce fait est principalement dû au type de carburant mis en vente dans les stations-service de Lima. On compte différents types d'essences dans les stations services : l'essence 84, 90, 95 et 97 et gaz (GLP, GNV). Ces chiffres correspondent à l'indice d'octane[1].

Climat

La ville de Lima bénéficie d'un climat subtropical désertique avec une pluviométrie annuelle d'uniquement 5 à 6 millimètres. Par contre l'air présente une humidité relative particulièrement élevée. Celle-ci atteint même les 100% de juin à décembre. La chaleur quant à elle est particulièrement modérée pour une ville localisée au niveau de la mer ainsi qu'à une latitude aussi proche de l'équateur. Les maximales avoisinent les 26 °C en été et les 19 °C en hiver. Les minimales avoisinent les 19 °C en été et les 12 °C en hiver.

La ville doit son climat atypique à la double influence des eaux froides du courant de Humboldt qui longent la côte péruvienne ainsi qu'à la proximité de la chaîne de la cordillère des Andes.

Le courant de Humboldt qui longe la côte péruvienne en hiver refroidit l'air chaud tropical. Des nuages particulièrement bas (moins de 500 m au-dessus du niveau du sol) et épais se forment alors et font écran aux radiations solaires. Lima a uniquement 1284 heures d'ensoleillement par an, 28, 6 heures en juillet et 179, 1 heures en janvier, des valeurs exceptionnellement basses, compte tenu de la latitude. [1]

La barrière montagneuse de la cordillère des Andes ne permet pas à l'air refroidi par le courant marin ainsi qu'aux nuages bas de circuler. D'autre part les cumulonimbus, des nuages à développement vertical fréquemment porteurs de grosse pluie, ne peuvent pas se développer à cause de l'absence de convection thermique de l'air.

Relevé météorologique de Lima-altitude : 13 m- (12°00′S 77°07′W / -12, -77.117) (période : 1961-1990)
mois jan. fév. mar. avr. mai jui. jui. aoû. sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 19, 4 19, 8 19, 5 17, 9 16, 4 15, 6 15, 2 14, 9 14, 9 15, 5 16, 6 18, 2 17
Température maximale moyenne (°C) 26, 1 26, 8 26, 3 24, 5 22, 0 20, 1 19, 1 18, 8 19, 1 20, 3 22, 1 24, 4 22
Précipitations (mm) 0, 8 0, 4 0, 4 0, 1 0, 3 0, 7 1 1, 5 0, 7 0, 2 0, 1 0, 2 6
Source : Le climat à Lima (en °C et mm, moyennes mensuelles) climate-charts. com


Histoire

La ville a été fondée par Francisco Pizarro le 18 janvier 1535, avec le nom de «Cité des rois» (Ciudad de los Reyes), cependant, avec le temps a persisté son nom original qui provient de la langue quechua (rimaq ['li. maq'], bavard) par sa rivière, le Rímac. Sur les premières cartes du Pérou, on peut conjointement voir le nom de Lima et celui de la Ville des Rois. Elle devient la principale place forte du pouvoir hispanique au Pérou. L'urbanisme de Lima servit de modèle dans l'Amérique du Sud espagnole durant la période coloniale.

Économie

Des industries de production de véhicules motorisés, de textile, de papier, de peinture et agroalimentaires sont implantées à Lima. Le quartier populaire de La Victoria abrite le centre commercial textile le plus grand d'Amérique latine, Gamarra, qui est le cœur de l'économie textile à l'échelle nationale. La ville est le siège de nombreuses entreprises minières et de l'industrie de la pêche, le Pérou étant le premier producteur mondial de farine de poissons et le deuxième pour le volume des prises. La cité est fréquemment le lieu d'implantation des multinationales à l'échelle des pays andins. Le centre financier se trouve à San Isidro, en particulier autour de la voie express, qui traverse le quartier, alors que le centre d'accueil touristique et de la vie nocturne se trouve à Miraflores, plus au sud. Ces dernières années, avec la stabilité économique, le tourisme d'affaires s'est énormément développé à Lima, et la ville fut le siège du congrès de l'APEC en 2008.


Administration

Le maire actuel de Lima est Luis Castañeda Lossio, élu en 2002 et réélu en 2006. L'organisation administrative de la ville est particulièrement spécifique. Le maire de Lima est à la fois maire du district de Lima, le centre-ville, dont le code postal est Lima 1 et le maire des 41 autres districts de la ville. Sur le district du centre, il a l'ensemble des pouvoirs d'un maire, alors que sur le territoire de la municipalité métropolitaine, il s'occupe essentiellement des grandes œuvres de voirie, de circulation et de transport. Les 41 autres maires sont en charge de la police municipale de leur district, du ramassage des ordures, de l'entretien de la voirie…

Lieux et monuments

Centre historique de Lima*
Patrimoine mondial de l'UNESCO
Square in Lima Peru 01.jpg
Coordonnées 12° 03′ 05″ Sud
       77° 02′ 35″ Ouest
/ -12.05139, -77.04306
Pays Drapeau : Pérou Pérou
Région** Amérique latine et Caraïbes
Type Culturel
Critères iv
Superficie 200.0000 ha
Numéro d'identification 500bis
Année d'inscription 1988 (12e session)
Année d'extension 1991 (15e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO
La cathédrale de Lima de nuit.
Extraordinaire procession Seigneur des Miracles - Place d'Armes

Presque l'ensemble des monuments remarquables se trouvent dans le centre historique, y compris l'université nationale Majeure San Marcos (1551) qui est la plus ancienne d'Amérique. Dans le centre-ville, nommé aussi le Cercado en référence aux murailles qui entouraient la ville au XVIIIe siècle, on trouve par exemple le palais Torre-Tagle, actuel siège du ministère des Affaires étrangères péruvien, et le meilleur exemple de l'architecture créole de Lima, beaucoup inspirée par l'Andalousie, et d'autres grandes demeures seigneuriales, comme la Maison Riva-Agüero, la maison Prado ou la maison de Negreiros.

La cathédrale de Lima, construite au XVIIe siècle, fait partie des plus beaux exemples du baroque colonial à l'échelle continentale. Elle contient le mausolée du conquistador Francisco Pizarro. Outre ces exemples d'architecture coloniale, le centre historique de Lima, classé patrimoine mondial par l'UNESCO en 1991, est une concentration des styles architecturaux qui ont marqué l'Amérique latine, avec des bâtiments néo-classiques d'inspiration française, comme le théâtre municipal de Lima, la place San Martin ou l'immeuble Rimac, des bâtiments Art nouveau, comme l'immeuble Courret, quelques ensembles Art déco, en particulier autour du Jiron de la Union, la voie piétonne qui lie les deux places principales du centre-ville, la place d'Armes et la place San Martin.

Au-delà de ce que furent les anciennes murailles de la ville, les quartiers de l'expansion urbaine de la fin du XIXe siècle décèlent des avenues de grandes maisons bourgeoises néo-classiques, comme le Paseo Colon, et de grands parcs comme le parc de l'Exposition, ou le parc de la Reserva qui étaient les lieux de promenade préférés au début du XXe siècle.

En dehors du centre-ville, El Olivar, un jardin d'oliviers plantés au XVIe siècle, à San Isidro, le front de mer de Miraflores ou le centre de Barranco, et ses maisons du début du siècle, sont tout aussi dignes d'intérêt.

Fondé en 1926, le musée Larco présente, sur un critère chronologique et géographique, d'impressionnantes galeries d'exposition qui enseignent le panorama exceptionnel des 3 000 ans du développement de l'histoire de l'ancien Pérou précolombien. Il a été rénové en 2009, offrant ainsi une visite plus thématique. Entouré d'élégants jardins (qui remportent en 2009 le prix du plus beau jardin de Lima) et pourvu d´un café-restaurant proposant de délicieuses spécialités péruviennes, le musée est installé dans un ancien manoir de style «virreinal» datant du XVIIIe siècle, qui fut lui-même construit sur une pyramide précolombienne du VIIe siècle de notre ère. Quoique le plus souvent plus réputé pour sa collection Mochica, le musée nous renseigne sur de nombreuses autres civilisations précolombiennes. On y admire la plus fine collection de pièces en or et argent de l'ancien Pérou, des bijoux, des textiles, coupes et céramiques d´une richesse insemblable. La célèbre et délicate collection d'art érotique est devenue une des attractions touristiques les plus visitées et appréciées au Pérou. Le musée Larco est l´un des rares musées internationaux où le public peut accéder et flâner dans son dépôt pour apprécier les 45 000 objets archéologiques, soigneusement ordonnés et classés, laissant ainsi un souvenir et une expérience inoubliable aux visiteurs. Les œuvres d'art du musée Larco ont été exhibées dans les plus prestigieux musées du monde et sont reconnues, au niveau mondial, comme les icônes de l'art précolombien.

Un autre musée importants est la Musée Or du Pérou, lequel expose une collection d'or précolombien des cultures Chimú et Lambayeque. Les huit salles montrent le développement des travaux en métallurgie. Pour les visiteurs de la France il offre gratuitement le dispositif d'audiotour.

Personnalités nées à Lima

Jumelages

Voir aussi

Notes

  1. ttp ://209.85.229.132/search?q=cache :jrqTJQ3DcXAJ :www. missioneco. org/documents/82/112912. pdf+pollution+lima+pérou&cd=87&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&lr=lang_es|lang_fr

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : lima - ville - pérou - centre - san - quartiers - musée - maire - place - sud - miraflores - historique - amérique - district - site - isidro - climat - maison - art - pays - francisco - pizarro - ensemble - niveau - latine - air - particulièrement - textile - mondial - unesco -


Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Lima.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu