Pithos

Un pithos est une profonde jarre d'origine grecque, ayant une faible base. Le pithos est utilisé pour stocker des denrées agricoles non périssables comme des céréales et des liquides.


Catégories :

Artéfact archéologique - Céramique grecque antique - Céramique - Récipient

Recherche sur Google Images :


Source image : crete.decouverte.free.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Pithos (pluriel pithoi) est l'antique Grec mot (πίθος, πίθοι) pour une grande... Les pithos est meilleur connus dans le son Latin formez comme fiscus à l'endroit où les fonds sont stockés.... Poterie de la Grèce antique. Formes de vin... (source : worldlingo)
  • Grâce à cela, j'ai. pu identifier l'origine de deux pithoi non catalogués...... Le pithos est fort grand ; aussi, pour le rendre plus robuste, ... (source : persee)
  • (Redirigido desde Pithoi) Saltar a avegació, búsqueda Pithos, del griego πίθος (el... U pithos est ue profode jarre d'origie grecque, ayat ue faible base.... (source : esacademic)
Un pithos de 675 av. J. -C. à peu près, provenant de Crète. Musée du Louvre.

Un pithos est une profonde jarre d'origine grecque, ayant une faible base. Le pithos est utilisé pour stocker des denrées agricoles non périssables comme des céréales et des liquides. Le moût de raisin pressé était stocké dans les pithoi pour y fermenter. On recueillait les débris de fermentation à son embouchure, puis on le fermait jusqu'à la fin de l'hiver, à Athènes à l'occasion de la fête des Anthestéries (le premier de ces trois jours de fêtes était appelé Pithoigia, c'est-à-dire «ouverture des jarres»[1]). Le vin était alors prélevé et mis en amphore.

Le coût élevé d'un pithos (de 30 à 50 drachmes[2], c'est-à-dire un à deux mois de salaire d'un ouvrier à l'époque) s'explique, non par la matière première utilisée, mais par la grande qualité de leur fabrication, indispensable compte tenu du fait qu'ils étaient fréquemment enterrés pour assurer une température constante au produit stocké. Cette caractéristique explique qu'ils forment une part non négligeable des transactions foncières auxquelles ils étaient associés : les pithoi étaient vendus avec la maison[2].

L'utilisation de ces pithoi s'est poursuivie jusqu'à la seconde moitié du XXe siècle : Marie-Claire Amouretti, historienne des techniques en Grèce antique, dit ainsi avoir «rencontré, dans les années soixante, des fabricants de vase qui restaient une semaine dans une région isolée et installaient plusieurs tours le long d'un fossé, surtout pour fabriquer des pithoi»[3].

Le philosophe cynique Diogène de Sinope est réputé pour avoir vécu dans un pithos.

Notes et références

  1. Alain Bresson, L'économie de la Grèce des cités, tome I : les structures et la production, Armand Colin, 2007, p. 131
  2. Marie-Claire Amouretti, «De l'ethnologie à l'économie : le coût de l'outillage agricole», in Pierre Brulé, Jacques Oulhen, Francis Prost, Économie et société en Grèce antique (478-88 av. J. -C. ) , Presses universitaires de Rennes, 2007, p.  147.
  3. Marie-Claire Amouretti, L'artisanat, indispensable au fonctionnement de l'agriculture, in L'artisanat en Grèce ancienne : les productions, les diffusions, Presses de l'Université Lille 3, 2000, p. 153

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : pithos - pithoi - grèce - marie - claire - amouretti - économie - jarre - agricoles - stocké - fête - dire - coût - explique - indispensable - antique - production - 2007 - presses - artisanat -


Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Pithos.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu