Saint-Amand-en-Puisaye

Saint-Amand-en-Puisaye est une commune française, localisée dans le département de la Nièvre et la région Bourgogne. Elle est jumelée avec Castellamonte.


Catégories :

Commune de la Nièvre - Puisaye

Recherche sur Google Images :


Source image : estivalesenpuisaye.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • poterie céramique randonnée puisaye nivernaise Saint Amand en puisaye Arquian Bouhy Dampierre sous Bouhy Bitry Saint Vérain Randonnées. (source : ot-puisaye-nivernaise)
  • Meteo St amand en puisaye - Prévisions météo à 8 jours à St amand en puisaye - Météo gratuite et prévision à 8 jours sur St amand en puisaye - Données météo... (source : ta-meteo)
  • Carte Saint - Amand -en- Puisaye : vue de la carte géographique, routière et ... La carte de Saint - Amand -en- Puisaye vous est proposée grâce aux service de ... (source : carte-france)


Saint-Amand-en-Puisaye
L’école.
L'école.
Administration
Pays France
Région Bourgogne
Département Nièvre
Arrondissement Cosne-Cours-sur-Loire
Canton Saint-Amand-en-Puisaye
Code commune 58227
Code postal 58310
Maire
Mandat en cours
Odile Doreau
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Puisaye nivernaise
Démographie
Population 1 322 hab. (2007[1])
Densité 32 hab. /km2
Gentilé Saint-Amandois ou Amandinois
Géographie
Coordonnées 47° 31′ 47″ Nord
       3° 04′ 31″ Est
/ 47.5297222222, 3.07527777778
Altitudes mini. 167 m — maxi. 284 m
Superficie 41, 51 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Amand-en-Puisaye est une commune française, localisée dans le département de la Nièvre et la région Bourgogne. Elle est jumelée avec Castellamonte.

Ses habitants sont nommés les Saint-Amandois[2], ou les Amandinois[3].

Géographie

Le village est localisé sur la rive gauche de la Vrille. La moitié de la superficie de la commune est constituée de forêt de chêne, surtout par la forêt de Saint-Fargeau.

Histoire

La ville fut dans un premier temps appelée Paciolus depuis l'antiquité, pour devenir Poiseia en 1147, puis Puiseio en 1161, Pulegia en 1218.

De 1314 à 1509, elle a successivement pris les noms de Posoye, Puiseya, Puisoye, pour finir en 1509 par l'appellation que nous lui connaissons actuellement, Puisaye.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Odile Doreau   Retraité
 ? 2001 Jacques Lacheny   Potier
1910 1940 Arsène-Célestin Fié PRS Député de 1924 à 1940
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE)
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007
1 369 1 427 1 337 1 394 1 361 1 397 1 332 1 322
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Transports

Jusqu'à la seconde guerre mondiale, la ville était alimentée par un train en voie métrique nommé "le Tacot" (locomotives de type Corpet-Louvet) qui servait surtout à acheminer les poteries vers la gare de Cosne-sur-Loire (elles y étaient alors transbordées vers d'autres wagons pour voies normales) et serpentait à travers la campagne via Saint-Vérain (la gare se trouve toujours là, au bout de la rue de la gare), Saint-Loup, ... La faible rentabilité du transport voyageur et les 55 passages à niveau non protégés ont conduit au démontage intégral de cette ligne dont l'ouvrage le plus impressionnant était le viaduc en fer de Cosne-sur-Loire.


Lieux et monuments

La commune abrite deux monuments historiques :

Le château

Le château de Saint-Amand-en-Puisaye est un des plus important châteaux de la Renaissance dans le Nivernais. Il fut reconstruit vers 1530 par Antoine de Rochechouart, fils d'un chambellan du Roi François Ier, sur l'emplacement d'une forteresse féodale certainement détruite par le Duc de Bourgogne lorsque ce dernier, en 1402, envahit l'Auxerrois. Le château abrite actuellement un musée consacré à la céramique, activité qui fait la renommée de la ville et de ses environs.

Inscrit en 1986, il a ensuite été classé par arrêté du 28 novembre 1991 Notice no PA00112998, sur la base Mérimée, ministère de la Culture.

L'église Saint-Amand

L'église Saint-Amand a été édifiée au XIIIe siècle et profondément remaniée au XVIe siècle. Des peintures murales, datées probablement des années 1530, ont été mises à jour lors de travaux de restauration[4].

Elle a été classée par arrêté du 27 août 1975[5].

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

  1. INSEE, population légale.
  2. Saint-Amand-en-Puisaye sur le site www. habitants. fr
  3. Saint-Amand-en-Puisaye sur le site du canton de Saint-Amand-en-Puisaye
  4. Site de la Communauté de communes du Puisaye.
  5. Notice no PA00112999, sur la base Mérimée, ministère de la Culture

Liens externes


Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : saint - amand - puisaye - potier - commune - nièvre - château - église - site - bourgogne - cosne - cours - loire - maire - population - ville - vers - gare - jean - administration -


Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Amand-en-Puisaye.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 14/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu